Aller au contenu

SOS enfants-ULB

Historique et cadre légal

A la fin des années 70, des pédopsychiatres, gynécologues et pédiatres du CHU Saint-Pierre de Bruxelles, particulièrement soucieux de la problématique des mauvais traitements à l’égard des tout jeunes enfants, ont créé une clinique spécifique pour leur prise en charge et celle de leur famille.
En 1984, cette équipe sera « labellisée » SOS enfants-ULB suite à une recherche-action financée par l’ONE à laquelle participeront quatre universités : l’ULB, l’ULg, l’UCL et l'UAntwerpen.

Un cadre légal de travail sera apporté en 1985 via un décret de la Fédération Wallonie Bruxelles relatif à la protection des enfants maltraités. Il sera remplacé par un nouveau décret le 16 mars 1998 relatif à l'aide aux enfants victimes de maltraitance, lui-même abrogé et remplacé le 12 mai 2004 par un nouveau décret actuellement toujours en vigueur.

Enfin, le 14 juin 2004, le gouvernement de la Communauté française a pris un arrêté relatif à l'agrément et au subventionnement des équipes SOS Enfants.

En Belgique, il existe plusieurs équipes SOS Enfants qui sont réparties géographiquement en fonction des arrondissements judiciaires.